Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Que se passe-t-il exactement dans ce pays ? A cette allure où les événements se succèdent, on se demande de quoi serait fait l’avenir immédiat et lointain de ce grand et riche pays francophone ? En tout cas, il est tout à fait légitime de s’en préoccuper, d’autant plus que la situation politique n’inspire aucune confiance. Malgré les accords obtenus sous les bons auspices de l’église catholique, et la nomination d’un premier ministre contesté par l’opposition dont il était écarté, la garantie de voir se tenir les élections présidentielles la fin de cette année n’est plus acquise. Et surtout lorsque c’est le président Kabila en personne qui affirme sans détour « Je n’ai rien promis du tout » concernant la tenue d’une élection présidentielle cette année. Visiblement la classe politique (majorité et opposition) de ce pays n’est pas à la hauteur des immenses attentes placées en elle par le peuple congolais désabusé et incrédule. Ces politiciens corrompus n’agissent plus pour l’intérêt général mais ils défendent leurs propres intérêts égoïstes au détriment des congolais. Ce n’est pas anodin que 900 prisonniers s’échappent dimanche d’une prison, à la suite d’une attaque.

Interrogé par l’Agence France Presse, Julien Paluku Kahongya gouverneur de province du Nord-Kivu, confirme ce qui s’était passé dans cette localité en reconnaissant que onze personnes ont été tuées dans cette attaque meurtrière, dont huit gardes de sécurité. Il précise de lui-même le déroulement de ces faits malheureux sur les antennes de l’AFP que « la prison de Kangwayi de la ville de Beni a été attaquée par des assaillants dont l'identité n'est pas encore connue. Lors des échanges de tirs entre les forces de l'ordre et les assaillants, nos services ont déploré 11 morts dont 8 éléments des forces de l'ordre. » Il constate aussi en perlant des détenus de la prison de cette ville que : « pour l'instant, sur 966 prisonniers, il ne reste que 30 détenus dans la prison. »

Moussa T. Yowanaga/Ahmat Zéïdane Bichara

Partager cet article

Repost 0