Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un article publié le jeudi 29 juin 2017  sur les réseaux sociaux, relayé notamment par le collaborateur spécial de Regards d’Africains de France, Eric Mocnga Topona, rapporte clairement que des révélations du conseil municipal ont conduit à la destitution du maire de la ville de Moundou au Sud du Tchad, monsieur Laoukein Médard.L’auteur de l’article Mbaikoubou Gédéon affirme que cette destitution est un coup de tonnerre mettant fin aux fonctions du maire et président national du Parti CTPD( Convention Tchadienne pour la Paix et le Développement ). Ces sources d'informations décrivant le contenu de tous les points inscrits à l'ordre du jour de cette session extraordinaire du conseil municipal ayant eu lieu le mercredi 28 juin 2017 lui seraient directement provenues des conseillers municipaux de Moundou . Mbaikoubou Gédéon informe que cette rencontre extraordinaire a donc conduit à la destitution du Maire de la ville, le très populaire Laoukein Médard. Les raisons fondamentales ayant conduit à la destitution de Laoukein Médard décrit le reporter, tirent leurs origines sur le détournement d'argent suite à une commande fictive à hauteur de 27 millions de Fcfa, la reforme illégale d’une voiture Hilux bombée que s’est offerte l’ancien Directeur technique de la voirie accusé de malversations et mis sur le départ dans un procès à rebondissement. Et ce n’est pas fini. En effet, Mbaikoubou Gédéon rapporte aussi depuis Moundou, la seconde ville du Tchad considérée comme le poumon économique du pays, le refus d’exécuter les décisions du conseil et puis l’indifférence du Maire dans les différentes condamnations des conseillers dont celui de Rondouba Nathan, militant de l'UNDR (Union Nationale pour le Développement et le Renouveau) qui croupit depuis trois semaines en prison de Moundou, font aussi partie des grands points qui ont été au sommet des débats pour la tournure des événements. Interrogé par le reporter, les conseillers municipaux de Moundou ont considéré que Laoukein Médard a abusé de son pouvoir de Maire et ne mérite plus leur confiance. Un témoigne dont le journaliste a fait taire son nom déclare : « Pour une fois, l’on a craché toutes les vérités à Laoukein ».

Pour finir, le reporter révèle que les conseillers municipaux de la ville de Moundou ont mis sur la table deux options qui sont la destitution ou la suspension du Maire et qui a fini de lui-même a avoué avoir reconnu ses fautes et ses erreurs. Dans ses dernières phares, l’auteur de cette information provenant du Tchad eut constaté qu’après le vote, la destitution a remporté avec 11 voix contre 6 pour la suspension et 2 bulletins nuls. Ainsi, un conseiller municipal eut témoigné à Mbaikoubou Gédéon que le Maire déchu a déclaré à la fin de cette session : « Toute faute mérite une sanction, je prends acte de votre décision. Et j’espère que celui qui prendra ma place pourra relever le défi. Je viendrai d’ici là, chercher mes effets personnels au bureau ». Il rapporte aussi que ce dernier a été très touché par cette tournure d’histoire qu’il n’a peut-être jamais imaginé. La Rédaction

 

 

Partager cet article

Repost 0