Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

                                    Chronique de Kébir Mahamat Abdoulaye 

Cette question ci-dessus mérite évidemment d’être posée. En effet, depuis cette date, quatre personnes ont été arrêtées, présentées au public et elles ont affirmé avoir commis les crimes. Mais tout le monde y compris le Ministre de la Justice a estimé que ces assassinats horribles est un acte planifié, prémédité et perpétré plus que par ces quatre (4) personnes arrêtées vu le nombre de véhicules utilisés, les informations détaillées obtenues sur les détenus, l'itinéraire de leur convoi et l'insuffisance de leur protection. Donc il existe des complices, autres responsables de cet acte terroriste. Certes l'organisation d'un procès pour des infractions criminelles surtout d'homicide volontaire d’une telle gravité ne peut être procédé rapidement en raison de complexité de l'instruction, la tenue de session criminelle qui est organisée que deux fois par an cependant, d'autres questions importantes se posent telles que : Pourquoi ce silence depuis cette date en dehors des réponses du Ministre de la Justice devant les députés lors d'une interpellation aux questions orales à l'assemblée Nationale ? Et pourquoi d'autres personnes n'ont pas été arrêtées puisqu'il existe des responsables (commanditaires) et des complices après presque 2 mois des faits ? Si la justice républicaine échoue malgré les déclarations fermes des autorités alors, la justice populaire (la vendetta, le terrorisme) gagnera avec toutes ses conséquences redoutées.

 

L’Etat de droit non seulement sera mis en cause mais émietté dans sa force. De toute façon cette « affaire d'Etat » est suivie attentivement par l'opinion nationale et internationale ! Et c’est dans ce sens que ce n’est pas un défaut ou une atteinte à la vie de l’Etat tchadien, si on se demande du fond de cœur, Pourquoi les moyens matériels (véhicules, armes...) n'ont pas été saisis et si même saisis n'ont pas été montrés au public à travers les médias publics comme cela se fait habituellement ? Et les deux questions qui paraissent plus importantes aux yeux tchadiens et de l’opinion internationale est de savoir, malgré la forte réaction des Tchadiens, des autorités et celle des chancelleries occidentales (Ambassades de France, Etats-Unis, Allemagne, Union Européenne, Suisse...) au Tchad contre ces crimes, connaîtrons-nous l'absence d'une organisation d'un vrai procès équitable, sévère contres l'ensemble des personnes impliquées en commençant par les commanditaires, auteurs, co-auteurs et les complices ? Ensuite, les gens tiennent avoir des éléments de réponses assez directes et sincères sur cette question selon laquelle pourquoi il n'existe pas en dehors de la première communication publique d'autres communications publiques de la part du bureau du procureur général pour informer les populations tchadiennes et au niveau internationale de l'avancée du dossier ?

 

Citoyens tchadiens que nous y sommes en termes de droits et de devoirs, a-t-on tort d’être de moins en moins optimiste de l'organisation d'un procès équitable, transparent et exemplaire en session criminelle si on s'arrête seulement aux quatre personnes incriminées ? Apparemment non, Malgré qu’il puisse y avoir des gens qui soient encore optimistes. C’est tout à fait normal et humain, car chaque Tchadien ou autre personne est libre de ressentir les choses à sa manière et selon son état d’esprit. Personne n’est contre une telle attitude. En revanche, il est de l’honnêteté de tout Tchadien responsable et conscient des difficultés qui entravent le bon fonctionnement de la justice de ce pays de mettre en exergue et surtout de mentionner que beaucoup de dossiers et actes criminels seraient restés dans le tiroir de la justice ou furent restés sans que les auteurs du crimes ou d’actes sanguinaires soient sévèrement condamnés. De toutes les façons, ce n’est un secret pour personne qu’au Tchad, jouer sur le temps afin de faire oublier les crimes est une réalité palpable qui est connue de tous. A vous de juger !

Partager cet article

Repost 0