Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les accidents de route en Afrique ou ailleurs sont récurrents et constituent une préoccupation constante des pouvoirs publics à quelque degré que ça soit. Malgré les efforts déployés pour réduire le nombre des accidents, les faits sur le terrain sont têtus. Comme le confirme, cet accident tragique sur une route du centre de la Centrafrique ayant coûté la vie à 77 personnes, hier mardi. L’information a été rapportée par l’agence Belga qui donne d’autres précisions sur cet accident mortel. Ce dernier s’est produit entre les agglomérations de Bambari et Ippy. Et le camion qui transportait les marchandises et les passagers s’est littéralement renversé. Selon, un responsable de l’équipe médicale de l’hôpital de Bambari « Cinquante neuf corps ont été déposés à la morgue de l’hôpital préfectoral de Bambari  et dix huit (récupérés) par les proches pour inhumation » Par ailleurs, on dénombre une soixantaine de blessés admis dans le même hôpital, selon Médecins sans frontières, ONG basée dans la localité.

D’autres explications ont été fournies par le maire Abel Matchipata : « Il s’agit d’un véhicule de 10 roues, transportant des tonnes de marchandises et des personnes en partance pour le marché hebdomadaire de Maloum, qui est tombé à la renverse avec toute sa cargaison ».  Le bilan très lourd de 77 morts, pour la plupart étaient des hommes et parmi les nombreux blessés, certains sont dans un état grave. Sans attendre les conclusions de l’enquête ouverte pour déterminer les causes de l’accident, des voix s’élèvent déjà pour pointer du doigt les défaillances techniques et la surcharge comme étant à l’origine de cet accident mortel. La carence en moyens de transport suffisants en Centrafrique conduit les populations qui voyagent à s’entasser régulièrement dans des camions surchargés et souvent dans un état déplorable. Moussa T.Yowanga

 

Partager cet article

Repost 0