Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Malgré que cela ne soit pas le cas de certains pays africains ou autres où la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge, ces deux organisations de protection sanitaire sont souvent accusées à tort et à travers. Dans d’autres continents comme en Occident, elles jouent un rôle primordial des premiers secours, voir plus et particulièrement la Croix-Rouge internationale. Et ce sont les raisons pour lesquelles, la RTBF rapporte les conseils de survie élaborés par la Croix-Rouge belge et cela peut être nécessaire pour d’autres peuples, surtout à destination des festivaliers en particulier pour ceux qui campent en dressant des villages d’artistes.Voici donc les dix conseils de la Croix-Rouge belge aux festivaliers qu'ils soient d'Europe,d'Afrique ou d'ailleurs. 
Prévoir une (mini) trousse de secours: en plus des médicaments habituels du festivalier, il est recommandé d'en apporter contre le mal de tête, un Anti-vomitif, un Anti-diarrhéique, des sparadraps, …
Ménager ses pieds : prévoir des bonnes chaussures (car on parcourt facilement de nombreux km entre les différentes scènes du festival), plutôt que des tongs. Marcher pied nu n'est pas une bonne idée. Il faut se protéger des tessons de bouteille, des morceaux de métal et des insectes et surtout soigner sans délai toute blessure ou coupure.
 
Se protéger des guêpes, tiques et moustiques : ces insectes peuvent gâcher votre festival, surtout si vous êtes allergiques. 
 
Utiliser les réchauds avec prudence. Que faire en cas de brûlure ? Refroidir la brûlure en la rinçant abondamment à l'eau, pendant 15-20 minutes. Puis la recouvrir avec un bandage ou une compresse stérile. Si un vêtement colle à la brûlure, ne pas essayer de le décoller mais se rendre immédiatement au poste de soins.
 
Prendre soin de ses oreilles : les protéger avec des bouchons prévus pour cela (et rien d'autre), et généralement disponibles gratuitement sur le site du festival.
 
Se protéger du soleil : utiliser une crème solaire en début de journée et une crème hydratante avant de se coucher. Méfiez-vous si vous présentez les symptômes d'un possible coup de chaleur : nausées, visage tout rouge, violents maux de tête. Il faut boire régulièrement de l'eau.
 
En cas de pluie, si vous êtes mouillés, que vos vêtements sont trempés, de même que la tente ou le sac de couchage, il y a un risque d'hypothermie. Il faut toujours prévoir des vêtements de rechange secs dans un sac hermétique. Ne pas essayer de se réchauffer en absorbant de l’alcool : cela peut faire oublier la sensation de froid, mais cela ne dispense pas de se couvrir convenablement.
 
Soigner les plaies simples : se laver soigneusement les mains, et rincer la plaie à l'eau potable, sans frotter. Si la plaie est sur une zone sensible du corps, si elle est profonde ou si un corps étranger y est entré, se rendre au poste de soins.
 
Porter assistance à un festivalier qui perd connaissance, même si vous pensez qu'il s'agit "seulement" d'un abus d'alcool. Ne pas le laisser seul, le mettre en position latérale de sécurité, couché sur le côté. Et appeler les secouristes.
 
Se rendre aux postes de soins, même pour les petits bobos. Repérez leurs emplacements en arrivant sur le site du festival.
La Rédaction 

Partager cet article

Repost 0