Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



A  la manière des autres grandes banques africaines situées au sud du Sahara, la BEAC (Banque des Etats de l'Afrique Centrale) qui regroupe le Cameroun, le Congo Brazzaville, la République Centrafricaine, la Guinée Equatoriale, le Gabon et le Tchad, est souvent  touchée par le blanchiment d'argent qui est un élément des techniques de la criminalité financière qui consiste de dissimuler la provenance d'argent acquis de manière illégale (spéculations illégales, activités mafieuses, trafic de drogue, d'armes,extorsion, des billets de banque faussement acquis, trafic d'être humains)  

Et cela consiste tout simplement à injecter dans toutes les banques des billets et des pièces des monnaies en grande quantité faussement acquis par des moyens illégaux ou fabriqués dans des lieux sûrs et tenus secrêts par des réseaux des groupes occultes de personnes qui se soutiennent  dans leurs intérêts  par toutes sortes de moyens pourvus qu'ils soient efficaces, afin de le réinvestir dans des activités légales(campagnes électorales, construction des routes goudronnées, voyages diplomatiques ou d'états, grands projets de construction des appartements, achats des véhicules blindés ou autres etc).

Ces groupes des blanchisseurs ou acteurs des activités mafieuses sont éparpillés et installés part
out dans le monde et plus particulièrement dans la grande partie des pays exportateurs et importateurs du pétrole, des pierres précieuses(or et diamant), de la drogue, des fabriquants et acheteurs d'armes, dans des pays pauvres ou en conflits armés et en campagne électorale présidentielle ou législative et enfin dans des pays où certaines  grandes entreprises sont  menacées de faillite.

Ce sont entre autres des chefs d'Etats des pays puissants qui se lancent dans la réalisation des gigantesques projets et cela nécessite énormement d'argent pour atteindre leur but. Pour se faire, ils usent donc du système du blanchiment d'argent pour renforcer des capacités financières existantes et ainsi atteindre de façon faramineuse le but qu'ils ont eux-mêmes fixé.   
 
Il y a une autre catégorie des chefs d'états, dont les régimes  sont menacés par des conflits armés et qui font souvent l'objet d'attaques des rebelles organisés, et décidés de s'emparer du pouvoir avec la complicité de quelques pays voisins.

A défaut des capacités financières, des ressources naturelles et des aides étrangères(banque mondiale, Fonds monétaire international (FMI)  pouvant leur apporter des possibilités pour  se procurer des armes lourdes,  et d'avions de guerres pour  faire face à leurs ennemis, ces chefs d'états se font séduire par le système du blanchiment d'argent .

En outre, signalons que les campagnes présidentielles et législatives nécessitent beaucoup d'investissements financiers et humains pour convaincre un nombre important d'élécteurs enregistrés dans les listes éléctorales. 

C'est ainsi qu'à défaut des possibilités financières, les présidents candidats à leur propre succession, usent des moyens illigaux pour  acheter la conscience de la population,voire de certains learders des partis politiques d'opposition, et même le corps militaire. 

Et c'est l'une des raisons qui provoque le bourrage des urnes par des électeurs ivres de corruption aboutissant à des élections truquées. La corruption avec d'argent sale, mais blanchi atteint même la conscience des obsvateurs nationaux et internationaux qui sont pourtant délégués par les systèmes des nations unies, de  la Francophonie ou des organisations des droits de l'homme.

Parmi ces acteurs blanchisseurs d'argent, nous avons aussi les ex-chefs d'états déchus vivant en exil ou dans leurs pays respectifs et qui entrent dans ce jeu grâce à l'appui des réseaux de mafia. Ils se lancent à la recherche du pouvoir par les  armes. 

Ils se font entourer par leurs anciens fidèles, civiles  et  anciens militaires à la retraite, des mercenaires . Et comme l'argent est le nerfs de la guerre,  ils organisent  le retour au pouvoir avec la complicité et l'appui des pays voisins .

Enfin,viennent le groupe  des entrepreneurs ou patronats en faillites, des trafiquants de drogue, d'organes humains, des réseaux des proxénètes qui font des bonnes affaires. . Tout ça, c'est de l'argent sale qu'ils blanchissent  en le faisant virer dans des banques avant de l'utiliser dans des oeuvres propres.










 

 

Partager cet article

Repost 0