Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Pour beaucoup des Français interrogés, le percing du corps humain pratigué par un bon nombre des jeunes ou adultes en France ou à travers le monde ne leur signifie rien. Il n'y a pas de sens à cela. Ce n'est ni un élément de civilisation occidentale, ni quelque chose qui est liée à une explication surnaturelle. 

C'est juste un look importé des Etats-Unis, du Mexique ou d'Afrique noire comme le tatouage. D'après un groupe d'agents de la mairie de Toulouse, si certains jeunes pratiquent ce percing, ce n'est que par imitation des stars du cinéma ou de la musique d'une part. 

 D'autre part , c'est aussi un processus d'identification, une façon  de rendre visible leur image pour s'affirmer ou une façon de construire une autre personnalité. Généralement, ce sont des jeunes ou adultes qui  se sentent rejetés par leurs proches parents ou leurs amis et qui trouvent d'autres possibilités de créer des relations  avec d'autres amis à leur ressemblance.  

C'est une manière de trouver un autre espace de vie où ils se sentent dans leur peau.  Selon toujours les agents de la mairie, même si assez des jeunes  filles sont attirées par ces garçons ou adultes à corps percé et leur déclarent un amour fou, ce n'est pas une pratique aimée par tous les Français.


Beaucoup sont choqués et blessés par ce système de  percing et ne souhaitent pas du tout rencontrer sur le chemin un ami ou une personne dont son corps est pratiquement entouré des aiguilles  ou des oreilles lourdes des boucles. 

Tout cela n'est  qu'un simple constat, mais jamais cela ne répond sûrement pas à l'attente de certains groupes des personnes. Que faire face à cela? Faut-il chercher des solutions pour interdire cette pratitque ou bien faut-il fermer les yeux et laisser la liberté à chacun d'exprimer ses opinions ou de faire ce qu'il voudra ? Quels impacts provoquera-t-il le percing dans la vie d'une future génération des jeunes? Peut-on qualifier le percing comme une dérive d'éducation ou juste comme un fait dangereux qu'il faut combattre à tout prix? 

Quelle est la position de la jeunesse africaine face à une culture importée d'ailleurs et dont on ne connaît pas son origine, ni son sens?  L'Africain s'adaptera-t-il au percing?  Certes, le monde noir n'a pas l'habitude de critiquer de façon radicale et objective ce que nous provient d'occident, mais quand cela touche la vie elle-même, il est une obligation de juger le pour et le contre avant de se lancer. 

Ce n'est que normal. Car notre corps n'est pas un objet, c'est par lui que notre âme vit. Il faut donc du respect pour soi-même et pour son entourage.  C'est la seule chose au monde qui a du prix.

Partager cet article

Repost 0