Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


                                                 ( Deby sort  hier soir de la présidence à bord de sa limousine)
Il a fallu la perte des vies humaines de plus quatre cents hommes et un nombre fou des soldats blessés dont certains d’entre eux ne retrouveront  peut-être plus leur forme psychique, afin que Deby sauve pour la troisième fois son pouvoir. Il clame sa victoire avec ses généraux, ses épouses, son clan Zaghawas, ses ministres et tous ceux qui sont quotidiennement invités au partage du gâteau, c’est-à-dire les membres du Mouvement Patriotique du salut(MPS) y compris ses conseillers expatriés et ses mercenaires.

 Tout ce beau monde trouve normal de se réjouir  de la défaite des rebelles d’Union des Forces de la Résistance (UFR) n’ayant  pas pu résister aux bombardements des avions de guerre après plus de 78 heures d’affrontements aveugles et débiles. Contrairement à Deby qui se réjouit de sa victoire avec ses loyalistes, ailleurs dans un autre pays africain ou loin du continent noir, on décréterait plutôt une ou plusieurs journées de deuil national chômées pour permettre à tous les citoyens  d’enterrer et de pleurer leurs morts y compris les rebelles.

 
Les drapeaux seront en berne pendant tout ce temps de malheur national et la radio nationale diffusera des chants religieux ou traditionnels attraits à la perte des vies humaines. C’est qui est inconcevable, c’est la différence que le président Idriss Itno fait dans les soins de ses soldats blessés entre les membres de son ethnie et les autres tchadiens. Une source policière tchadienne constate que les blessés Zaghawas proches du président sont évacués en France, en Libye ou en Egypte en vue de recevoir des soins adéquats grâce aux capacités sanitaires dont disposent ces pays.


Alors que le reste des blessés sont désespéramment évacués à l’Hôpital de la garnison militaire et parqués en même le sol à défaut des lits. C’est l’un des hôpitaux le plus démunis du Tchad. Il manque des grands moyens pour bien agir et vite face aux blessures graves des guerres ou aux brûlures des incendies nécessitant une surveillance sanitaire particulière et minutieuses. Pourquoi Deby instaure-t-il cette différence, même quand il s’agit de ses protecteurs militaires? Pourtant, c’est lui en tant que président de la république qui devait bien agir pour montrer son attachement à l'égard de ses soldats.


Les rebelles eux aussi, font de même  en clamant haut et fort leur victoire tout en sachant que la perte des vies humaines et matériels de leur côté est assez énorme. Ce qui les intéressent, c’est d' arracher avec tous les moyens possibles pourvus qu’ils soient efficaces, le  pouvoir en adoptant un comportement presque immoral et insensible. Pourquoi Deby tient-il rester toujours au pouvoir, alors qu’il a déjà fait presque vingt ans de règne ? Pourquoi les rebelles veulent-ils à tout prix le chassés du Tchad ?

Ce qui  est surtout incroyable, ce sont des frères musulmans qui s’entretuent, alors que le Coran enseigne la tolérance et le respect de l’autre bien qu’il soit différent de l'autre. On compte déjà plus d’une quarantaine  d'années des conflits militaires et civils et les Tchadiens ne sont pas encore prêts à se pardonner et cohabiter ensemble pour une nation une et indivisible.

Partager cet article

Repost 0